Le C.H.R. de Namur obtient le label "S.O.S. mains"
Le C.H.R. de Namur obtient le label "S.O.S. mains"

L'équipe de chirurgiens de la main du CHR de Namur
Les Docteurs Sébastien Hugon, Luc Depierreux et Jérôme Boquet
© Serge Otthiers


Serge Otthiers
Publié le mardi 15 mars 2016 à 18h10

Le service de chirurgie orthopédique du C.H.R. de Namur a obtenu le label de qualité européen "S.O.S mains". Un label qui est actuellement détenu par trois autres établissements hospitaliers en Belgique à Liège, Bruxelles et Bruges.
En Belgique, un accident de la main survient toutes les 10 minutes. Jardinage, bricolage, manipulation d'outils, les mains sont très exposées. Et leurs blessures nécessitent souvent une chirurgie très spécialisée. Le CHR de Namur a investi dans ce type de chirurgie pour devenir un centre de référence.
Son service de trois chirurgiens spécialisés (bientôt quatre) assure une prise en charge adulte et pédiatrique 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Avec un matériel qui permet aux patients d'espérer les meilleures chances de récupération précoce.

Une reconnaissance internationale

"Ce label est une reconnaissance de la qualité et de la compétence des trois chirurgiens", explique Luc Depierreux, le chef du service de chirurgie de la main au CHR de Namur. "Pour un médecin il est important de prendre ses patients en charge le plus correctement possible pour éviter au maximum les séquelles d'un accident. On essaye d'être le plus précis et le plus efficace possible depuis la prise en charge aux urgences. Cela passe par un diagnostic multidisciplinaire et puis par une décision des interventions qui doivent être réalisées. Le suivi est très important aussi, il faut savoir comment manager l'évolution du patient qui a été opéré, avec une rééducation adaptée, par de la kinésithérapie, de la physiothérapie ou des appareils orthétiques".

Position stratégique

La position de Namur sur la carte fait aussi du CHR le point central pour ce type de lésions dans le sud de la Wallonie, les autres "centres" du même types les plus proches étant situés à Liège, Bruxelles et Lille. "Il y avait un "trou" dans cette région pour la prise en charge. Cela nécessitait de gros déplacements pour les patients. Ils pouvaient se retrouver dans des centres non adaptés avec des interventions non appropriées ou des séquelles restantes".
Le CHR de Namur pratique chaque année 2.400 interventions de la main dont 30 à 35% en urgence et comptabilise 12.000 consultations par an.


RTBF News